Make your own free website on Tripod.com

List Of Contents | Contents of Henri III et sa Cour by Alexandre Dumas
< < Previous Page     Next Page > >


LA DUCHESSE DE GUISE

Oh! oui...Leur aspect seul m'a effray‚e, quoique je les visse d'une
galerie ‚lev‚e de dix pieds au-dessus d'eux.

ARTHUR

Eh bien, … peine en ‚tions-nous sortis que leur gardien poussa un
cri; je rentrai:  M. de Saint-M‚grin venait de s'‚lancer dans
l'enceinte des animaux pour y ramasser un bouquet qu'y avait laiss‚
tomber une dame...

LA DUCHESSE DE GUISE

Le malheureux! ce bouquet ‚tait le mien.

ARTHUR

Le v“tre, ma belle cousine?

LA DUCHESSE DE GUISE

Ai-je dit le mien?...Oui, le mien, ou celui de Madame de Sauve...Vous
savez qu'il a ‚perdument aim‚ madame de Sauve...Le fou!...Et que
faisait-il de ce bouquet?

ARTHUR

Oh! il l'appuyait avec passion sur sa bouche, il le pressait contre
son coeur...Le gardien ouvrit une porte, et le fit sortir presque de
force...Il riait comme un insens‚, lui jetait de l'argent; puis il
m'aper‡ut, cacha le bouquet dans sa poitrine, s'‚lan‡a sur un cheval
qui l'attendait dans la cour du Louvre, et disparut.

LA DUCHESSE DE GUISE

Est-ce tout?...est-ce tout?...Oh! encore, encore!...parle-moi encore
de lui!

ARTHUR

Et depuis, je l'ai vu, il...

LA DUCHESSE DE GUISE

Silence, enfant!...M. le duc...Reste prŠs de moi, Arthur; ne me
quitte pas que je ne te l'ordonne...


SCENE IV

LES MEMES, LE DUC DE GUISE

LE DUC DE GUISE

Vous ‚tiez lev‚e, madame...Alliez-vous rentrer dans votre
appartement?

LA DUCHESSE DE GUISE

Non, monsieur le duc, j'allais appeler mes femmes, pour ma toilette.

LE DUC DE GUISE

Elle est inutile, madame:  le bal n'a pas lieu, et vous devez en ˆtre
contente, vous paraissiez n'y aller qu'… contre-coeur?

LA DUCHESSE DE GUISE

Je suivais vos ordres, et j'ai fait ce que j'ai pu pour que vous ne
vissiez pas qu'ils m'‚taient p‚nibles.

LE DUC DE GUISE

Que voulez-vous!...J'ai compris que cette conclusion … laquelle vous
vous condamniez ‚tait ridicule … votre ƒge...et qu'il fallait, de
temps en temps, vous montrer … la cour; certaines personnes, madame,
pourraient y remarquer votre absence, et l'attribuer … des motifs...
Mais il s'agit d'autre chose, madame... Arthur, laissez-moi...

LA DUCHESSE DE GUISE

Et pourquoi ‚loigner cet enfant, monsieur le duc? est-ce donc un
entretien secret que vous voudriez?...

LE DUC DE GUISE

Et pourquoi le retenir, madame?  Craindriez-vous de rester seule avec
moi?

LA DUCHESSE DE GUISE

Moi, monsieur! et pourquoi?

LE DUC DE GUISE

En ce cas, sortez, Arthur...Eh bien?...

ARTHUR

J'attends les ordres de ma maŒtresse, monsieur le duc.

LE DUC DE GUISE

Vous l'entendez, madame?

LA DUCHESSE DE GUISE

Arthur, ‚loignez-vous.

ARTHUR

J'ob‚is.  (Il sort)


SCENE V

LA DUCHESSE DE GUISE, LE DUC DE GUISE

LE DUC DE GUISE

Vrai-Dieu! madame, il est bizarre que les ordres donn‚s par ma bouche
aient besoin d'ˆtre ratifi‚s par la v“tre...

LA DUCHESSE DE GUISE

Ce jeune homme m'appartient, et il a cru devoir attendre de
moi-mˆme...

LE DUC DE GUISE

Cette obstination n'est pas naturelle, madame; on connaŒt Henri de
Lorraine, et l'on sait qu'il a toujours charg‚ son poignard de
r‚it‚rer un ordre de sa bouche.

LA DUCHESSE DE GUISE

Eh! monsieur, quelle cons‚quence pouvez-vous tirer de plus ou moins
d'ob‚issance de cet enfant?

LE DUC DE GUISE

Moi?  Aucune...Mais j'avais besoin de son absence pour vous exposer
plus librement le motif qui m'amŠne...Voulez-vous bien me servir de
secr‚taire?

LA DUCHESSE DE GUISE

Moi, monsieur!  Et pour ‚crire … qui?

LE DUC DE GUISE

Que vous importe! c'est moi qui dicterai.  (En approchant une plume
et du papier)  Voil… ce qu'il vous faut.

LA DUCHESSE DE GUISE

Je crains de ne pouvoir former un seul mot; ma main tremble; ne
pourriez-vous par une autre personne?...

LE DUC DE GUISE

Non, madame, il est indispensable que ce soit vous.

LA DUCHESSE DE GUISE

Mais, au moins, remettez … plus tard...

LE DUC DE GUISE

Cela ne peut se remettre, madame; d'ailleurs, il suffira que votre
‚criture soit lisible...Ecrivez donc.

LA DUCHESSE DE GUISE

Je suis prˆte...

LE DUC DE GUISE, dictant

®Plusieurs membres de la Sainte-Union se rassemblent cette nuit …
l'H“tel de Guise; les portes en resteront ouvertes jusqu'… une heure
du matin; vous pouvez, … l'aide d'un costume de ligueur, passer sans
ˆtre aper‡u...L'appartement de madame la duchesse de Guise est au
deuxiŠme ‚tage...¯


LA DUCHESSE DE GUISE

Je n'‚crirai pas davantage, que je ne sache … qui est destin‚ ce
billet...

LE DUC DE GUISE

Vous le verrez, madame, en mettant l'adresse.

LA DUCHESSE DE GUISE

Elle ne peut ˆtre pour vous, monsieur; et … tout autre, elle
compromet mon honneur...

LE DUC DE GUISE

Votre honneur...Vive-Dieu! madame; et qui doit en ˆtre plus jaloux
que moi?...Laissez-m'en juge, et suivez mon d‚sir...

LA DUCHESSE DE GUISE

Votre d‚sir?...Je dois m'y refuser.

LE DUC DE GUISE

Ob‚issez … mes ordres, alors...

LA DUCHESSE DE GUISE

A vos ordres?...Peut-ˆtre ai-je le droit d'en demander la cause...

LE DUC DE GUISE

La cause, madame?  Tous ces retardements me prouvent que vous la
connaissez.

LA DUCHESSE DE GUISE

Moi! et comment?

LE DUC DE GUISE

Peu importe!...‚crivez...

LA DUCHESSE DE GUISE

Permettez que je me retire...

LE DUC DE GUISE

Vous ne sortirez pas...

LA DUCHESSE DE GUISE

Vous n'obtiendrez rien de moi en me contraignant … rester.

LE DUC DE GUISE, la for‡ant … s'asseoir

Peut-ˆtre, vous r‚fl‚chirez, madame:  mes ordres, m‚pris‚s par vous,
ne le sont point encore par tout le monde...et, d'un mot, je puis
substituer … l'oratoire ‚l‚gant de l'h“tel de Guise l'humble cellule
d'un cloŒtre.

LA DUCHESSE DE GUISE

D‚signez-moi le couvent o— je dois me retirer, monsieur le duc; les
biens que je vous ai apport‚s comme princesse de Porcian y payeront
la dot de la duchesse de Guise.

LE DUC DE GUISE

Oui, madame; sans doute, vous jugez en vous-mˆme que ce ne serait
qu'une faible expiation.  D'ailleurs, l'espoir vous suivrait au del…
de la grille; il n'est point de murs si ‚l‚v‚s qu'on ne puisse
franchir, surtout si on y est aid‚ par un chevalier adroit, puissant
et d‚vou‚...Non, madame, non, je ne vous laisserai pas cette chance.
Mais revenons … cette lettre; il faut qu'elle s'achŠve.

LA DUCHESSE DE GUISE

Jamais, monsieur, jamais!

LE DUC DE GUISE

Ne me poussez pas … bout, madame; c'est d‚j… beaucoup que j'aie
consenti … vous menacer deux fois.

LA DUCHESSE DE GUISE

Eh bien, je pr‚fŠre une reclusion ‚ternelle.

LE DUC DE GUISE

Mort et damnation! croyez-vous donc que je n'aie que ce moyen?

LA DUCHESSE DE GUISE

Et quel autre?...(Le duc verse le contenu d'un flacon dans une petite
coupe)  Ah! vous ne voudriez pas m'assassiner...Que faites-vous,
monsieur de Guise? que faites-vous?

LE DUC DE GUISE

Rien...J'espŠre seulement que la vue de ce breuvage aura une vertu
que n'ont point mes paroles.

LA DUCHESSE DE GUISE

Eh quoi!...vous pourriez?...Ah!

LE DUC DE GUISE

Ecrivez, madame, ecrivez.

LA DUCHESSE DE GUISE

Non, non.  Oh! mon Dieu! mon Dieu!

LE DUC DE GUISE, saisissant la coupe

Eh bien?...

LA DUCHESSE DE GUISE

Henri, au nom du ciel!  Je suis innocente, je vous le jure...Que la
mort d'une femme faible ne souille pas votre nom.  Henri, ce serait
un crime affreux, car je ne suis pas coupable; j'embrasse vos genoux;
que voulez-vous de plus?  Oui, oui, je crains la mort.

LE DUC DE GUISE

Il y a moyen de vous y soustraire.

LA DUCHESSE DE GUISE

Il est plus affreux qu'elle encore...Mais non, tout cela n'est qu'un
jeu pour m'‚pouvanter.  Vous n'avez pas pu avoir, vous n'avez pas eu
cette ex‚crable id‚e.

LE DUC DE GUISE, riant

Un jeu, madame!

LA DUCHESSE DE GUISE

Non...Votre sourire m'a tout dit...Laissez-moi un instant pour me
recueillir.  (Elle abaisse la tˆte entre ses mains, et prie.)

LE DUC DE GUISE

Un instant, madame, rien qu'un instant.

LA DUCHESSE DE GUISE, aprŠs s'ˆtre recueillie

Et maintenant, “ mon Dieu! aie piti‚ de moi!

LE DUC DE GUISE

Etes-vous d‚cid‚e?

LA DUCHESSE DE GUISE, se relevant toute seule

Je le suis.

LE DUC DE GUISE

A l'ob‚issance?

LA DUCHESSE DE GUISE, prenant la coupe

A la mort!

LE DUC DE GUISE, lui arrachant la coupe et la jetant … terre

Vous l'aimiez bien, madame!...Elle a pr‚f‚r‚...Mal‚diction!
malediction sur vous et sur lui!...sur lui surtout qui est tant aim‚!
Ecrivez.

LA DUCHESSE DE GUISE

Malheur! malheur … moi!

LE DUC DE GUISE

Oui, malheur! car il est plus facile … une femme d'expirer que de
souffrir.  (Lui saisissant le bras avec son gant de fer)  Ecrivez.

LA DUCHESSE DE GUISE

Oh! laissez-moi.

LE DUC DE GUISE

Ecrivez.

LA DUCHESSE DE GUISE, essayant de d‚gager son bras

Vous me faites mal, Henri.

LE DUC DE GUISE

Ecrivez, vous dis-je!

LA DUCHESSE DE GUISE

Vous me faites bien mal, Henri; vous me faites horriblement
mal...Grƒce! grƒce! ah!

LE DUC DE GUISE

Ecrivez donc.

LA DUCHESSE DE GUISE

Le puis-je?  Ma vue se trouble...Une sueur froide...O mon Dieu! mon
Dieu! je te remercie, je vais mourir.  (Elle s'‚vanouit)

LE DUC DE GUISE

Eh! non, madame.

LA DUCHESSE DE GUISE

Qu'exigez-vous de moi?

LE DUC DE GUISE

Que vous m'ob‚issiez.

LA DUCHESSE DE GUISE, accabl‚e

Oui! oui! j'ob‚is.  Mon Dieu! tu le sais, j'ai brav‚ la mort...la
douleur seule m'a vaincue...elle a ‚t‚ au del… de mes forces.  Tu
l'as permis, “ mon Dieu! le reste est entre tes mains.

LE DUC DE GUISE, dictant

®L'appartement de madame la duchesse de Guise est au deuxiŠme ‚tage,
et cette clef en ouvre la porte.¯  L'adresse maintenant.  (Pendant
qu'il plie la lettre, madame de Guise relŠve sa manche, et l'on voit
sur son bras des traces bleuƒtres)

LA DUCHESSE DE GUISE

Que dirait la noblesse de France, si elle savait que le duc de Guise
a meurtri un bras de femme avec un gantelet de chevalier?

LE DUC DE GUISE

Le duc de Guise en rendra raison … quiconque viendra la lui demander.
Achevez:  ®A Monsieur le comte de Saint-M‚grin.¯

LA DUCHESSE DE GUISE

C'‚tait donc bien … lui?

LE DUC DE GUISE

< < Previous Page     Next Page > >



Other sites:

db3nf.com screen-capture.net floresca.net simonova.net flora-source.com flora-source.com sourcecentral.com sourcecentral.com geocities.com