Make your own free website on Tripod.com

List Of Contents | Contents of Henri III et sa Cour by Alexandre Dumas
< < Previous Page     Next Page > >

d'Epernon, laissez-moi:  je vous rejoindrai bient“t dans
l'antichambre...

JOYEUSE

Un instant, un instant!...ma sarbacane...De par sainte Anne! si
j'aper‡ois une maison de ligueur … cinquante pas … la ronde, je ne
veux pas lui laisser un seul carreau.

D'EPERNON, … Saint-M‚grin

Allons, d‚pˆche-toi!...et nous te ferons bonne garde pendant ce
temps.  (Ils sortent.)


SCENE IV

RUGGIERI, SAINT-MEGRIN, puis LA DUCHESSE DE GUISE

SAINT-MEGRIN, poussant la porte

Bien, bien...(Revenamt) Mon pŠre... un seul mot... M'aime-t-elle?...
Vous vous taisez, mon pŠre... Mal‚diction!... Oh! faites...faites
qu'elle m'aime!  On dit que votre art a des ressources inconnues et
certaines, des breuvages, des philtres!  Quels que soient vos moyens,
je les accepte, dussent-ils compromettre ma vie en ce monde et mon
salut dans l'autre...Je suis riche.  Tout ce que j'ai est … vous.  De
l'or, des bijoux; ah! votre science peut-ˆtre m‚prise ces tr‚sors du
monde!  Eh bien, ˆcoutez-moi, mon pŠre!  On dit que les magiciens
quelquefois ont besoin, pour leurs exp‚riences cabalistiques, du sang
d'un homme vivant encore.  (Lui pr‚sentant son bras nu) Tenez, mon
pŠre...Engagez-vous seulement … me faire aimer d'elle...

RUGGIERI

Mais es-tu s–r qu'elle ne t'aime pas?

SAINT-MEGRIN

Que vous dirai-je, mon pŠre? jusqu'… l'heure du d‚sespoir, ne
reste-t-il pas au fond du coeur une esp‚rance sourde?...Oui,
quelquefois j'ai cru lire dans ses yeux, lorsqu'ils ne se
d‚tournaient pas assez vite...Mais je puis me tromper...Elle me fuit,
et jamais je ne suis parvenu … me trouver seul avec elle.

RUGGIERI

Et si tu y r‚ussissais enfin?

SAINT-MEGRIN

Cela ‚tant, mon pŠre!...son premier mot m'apprendrait ce que j'ai …
craindre ou … esp‚rer.

RUGGIERI

Et bien, viens et regarde dans cette glace...On l'appelle le miroir
de r‚flexion...Quelle est la personne que tu d‚sires y voir?

SAINT-MEGRIN

Elle, mon pŠre!...

(Pendant qu'il regarde, l'alc“ve s'ouvre derriŠre lui et laisse
apercevoir la duchesse de Guise endormie)

RUGGIERI

Regarde!

SAINT-MEGRIN

Dieu!...vrai Dieu!...c'est elle!...elle, endormie!  Ah! Catherine!
(L'alc“ve se referme) Catherine!  Rien...(regardant derriŠre) Rien
non plus par ici...Tout a disparu:  c'est un rˆve, une illusion...Mon
pŠre, que je la voie...que je la revoie encore!...

RUGGIERI

Elle dormait, dis-tu?

SAINT-MEGRIN

Oui...

RUGGIERI

Ecoute:  c'est surtout pendant le sommeil que notre pouvoir est plus
grand...Je puis profiter du sien pour la transporter ici.

SAINT-MEGRIN

Ici, prŠs de moi?

RUGGIERI

Mais, dŠs qu'elle est r‚veill‚e, rappelle-toi que tout ma puissance
ne peut rien contre sa volont‚...

SAINT-MEGRIN

Bien, mais hƒtez-vous, mon pŠre!...hƒtez-vous!...

RUGGIERI

Prends ce flacon; il suffira de le lui faire respirer pour qu'elle
revienne … elle...

SAINT-MEGRIN

Oui, oui; mais hƒtez-vous...

RUGGIERI

T'engages-tu par serment … ne jamais r‚v‚ler?...

SAINT-MEGRIN

Sur la part que j'espŠre dans le paradis, je vous le jure...

RUGGIERI

Eh bien, lis...(Tandis que Saint-Megrin parcourt quelques lignes du
livre ouvert par Ruggieri, l'alc“ve s'ouvre derriŠre lui; un ressort
fait avancer le sofa dans la chambre, et la boiserie se referme)
Regarde!  (Il sort)


SCENE V

SAINT-MEGRIN, LA DUCHESSE DE GUISE

SAINT-MEGRIN

Elle!...c'est elle!...la voil…...(Il s'‚lance vers elle, puis
s'arrˆte tout … coup) Dieu! j'ai lu que parfois des magiciens
enlevaient au tombeau des corps qui, par la force de leurs
enchantements, prenaient la ressemblance d'une personne vivante.
Si...Que Dieu me protŠge!  Ah!...rien ne change...Ce n'est donc pas
un prestige, un rˆve du ciel...Oh! son coeur bat … peine!...sa
main...elle est glac‚e!...Catherine! r‚veille-toi:  ce sommeil
m'‚pouvante!  Catherine!...Elle dort...Que faire?...Ah! ce
flacon,.....j'oubliais...Ma tˆte est perdue!...(Il lui fait respirer
le flacon)

LA DUCHESSE DE GUISE

Ah!...

SAINT-MEGRIN

Oui, oui,...respire!...lŠve-toi!...parle, parle!...j'aime mieux
entendre ta voix, d–t-elle me bannir … jamais de ta pr‚sence, que de
te voir dormir de ce sommeil froid.

LA DUCHESSE DE GUISE

Ah! que je suis faible!...(Elle se lŠve en s'appuyant sur la tˆte de
Saint-M‚grin, qui est … ses pieds) J'ai dormi longtemps...Mes
femmes...comment s'appellent-elles?...(Apercevant Saint-M‚grin) Ah!
c'est vous, comte?  (Elle lui tend la main)

SAINT-MEGRIN

Oui...oui...

LA DUCHESSE DE GUISE

Vous!...mais pourquoi vous?  Ce n'‚tait pas vous que j'‚tais habitu‚e
… voir … mon r‚veil...Mon front est si lourd, que je ne puis y
rassembler deux id‚es...

SAINT-MEGRIN

Oh! Catherine, qu'une seule s'y pr‚sente, qu'une seule y
reste!...celle de mon amour pour toi...

LA DUCHESSE DE GUISE

Oui,...oui,...vous m'aimez...Oh! depuis longtemps, je m'en suis
aper‡ue... Et moi aussi, je vous aimais, et je vous le cachais...
Pourquoi donc?...Il me semble pourtant qu'il y a bien du bonheur … le
dire!...

SAINT-MEGRIN

Oh! redis-le donc encore!...redis-le, car il y a bien du bonheur …
l'entendre!...

LA DUCHESSE DE GUISE

Mais j'avais un motif pour vous le cacher...Quel ‚tait-il donc?...
Ah!... ce n'‚tait pas vous que je devais aimer...(Se levant, et
oubliant son mouchoir sur le sofa) Sainte MŠre de Dieu! aurais-je dit
que je vous aimais?...Malheureuse que je suis!...mon amour s'est
r‚veill‚e avant ma raison.

SAINT-MEGRIN

Catherine! n'‚coute que ton coeur.  Tu m'aimes! tu m'aimes!

LA DUCHESSE DE GUISE

Moi?  Je n'ai pas dit cela, monsieur le comte; cela n'est pas; ne
croyez pas que cela soit...C'‚tait un songe,...le sommeil,... le...
Mais comment se fait-il que je sois ici?...Quelle est cette chambre?
...Marie!...Madame de Coss‚!... Laissez-moi, monsieur de
Saint-M‚grin, ‚loignez-vous...

SAINT-MEGRIN

M'‚loigner! et pourquoi?...

LA DUCHESSE DE GUISE

O mon Dieu! mon Dieu! que m'arrive-t-il?...

SAINT-MEGRIN

Madame, je me vois ici, je vous y trouve, je ne sais comment...Il y a
de l'enchantement, de la magie.

LA DUCHESSE DE GUISE

Je suis perdue!...moi qui jusqu'… pr‚sent vous ai fui, moi que d‚j…
les soup‡ons de M. de Guise, mon seigneur et maŒtre...

SAINT-MEGRIN

M. de Guise!...mille damnations!...M. de Guise, votre seigneur et
maŒtre!...Oh! puisse-t-il ne pas vous soup‡onner … tort...et que tout
son sang...tout le mien...

LA DUCHESSE DE GUISE

Monsieur le comte, vous m'effrayez.

SAINT-MEGRIN

Pardon!...mais quand je pense que je pouvais vous connaŒtre libre,
ˆtre aim‚ de vous, devenir aussi votre seigneur et maŒtre...Il me
fait bien mal, M. de Guise; mais que mon bon ange me manque au jour
du jugement si je ne le lui rends pas...

LA DUCHESSE DE GUISE

Monsieur le comte!...Mais enfin...o— suis-je? dites-le moi...
Aidez-moi … sortir d'ici, … me rendre … l'h“tel de Guise, et je vous
pardonne...

SAINT-MEGRIN

Me pardonner! et quel est donc mon crime?

LA DUCHESSE DE GUISE

Je suis ici...et vous me le demandez...Vous avez profit‚ de son
sommeil pour enlever une femme qui vous est ‚trangŠre, qui ne peut
vous aimer, qui ne vous aime pas, monsieur le comte...

SAINT-MEGRIN

Qui ne m'aime pas!...Ah! madame, on n'aime pas comme j'aime, pour ne
pas ˆtre aim‚.  J'en crois vos premiŠres paroles, j'en crois...

LA DUCHESSE DE GUISE

Silence!

SAINT-MEGRIN

Ne craignez rien.

JOYEUSE, dans l'antichambre

Vive Dieu!...nous sommes en sentinelle, et on ne passe pas...

LE DUC DE GUISE, derriŠre le th‚ƒtre

Tˆte-Dieu! messieurs, prenez garde, en croyant jouer avec un renard,
d'‚veiller un lion...

LA DUCHESSE DE GUISE

Sainte Marie!...c'est la voix du duc de Guise!...o— fuir? o— me
cacher?

SAINT-MEGRIN, s'‚lan‡ant vers la porte

C'est le duc de Guise?...Eh bien...

LA DUCHESSE DE GUISE

Arrˆtez, monsieur, au nom du ciel! vous me perdez.

SAINT-MEGRIN

C'est vrai...

(Il court … la porte, passe entre les deux anneaux de fer la barre
qui sert de verrou)

RUGGIERI, entrant et prenant la duchesse par la main

Silence, madame...Suivez-moi...

(Il ouvre la porte secrŠte; la duchesse de Guise s'y ‚lance, Ruggieri
la suit; la porte se referme derriŠre eux)

LE DUC DE GUISE, avec impatience

Messieurs!...

D'EPERNON

Ne trouves-tu pas qu'il a un petit accent lorrain tout … fait
agr‚able?...

SAINT-MEGRIN, se retournant

Maintenant, madame,...nous pouvons...Eh bien, o— est-elle?...Tout
cela ne serait-il pas l'oeuvre du d‚mon?  Que croire?  Oh! ma tˆte!
ma tˆte!...Maintenant, qu'il entre.  (Il ouvre la porte)

LE DUC DE GUISE, entrant

J'aurais d– deviner, par ceux de l'antichambre, celui qui me ferait
les honneurs de l'appartement...

SAINT-MEGRIN

Ne vous en prenez qu'… la circonstance, monsieur le duc, si je ne
profite pas de ce moment pour vous rendre tous ceux dont je vous
crois digne...Cela viendra, je l'espŠre...

JOYEUSE

Comment, Saint-M‚grin, c'est le Balafr‚ lui-mˆme?

SAINT-MEGRIN

Oui, oui, messieurs, c'est lui...Mais il se fait tard; partons!
partons!  (Ils sortent)

SCENE VII

LES MEMES, CRUCE; puis BUSSY-LECLERC, LA CHAPELLE-MARTEAU et BRIGARD

LE DUC DE GUISE

C'est vous, Cruc‚? quelles nouvelles?

CRUCE

Mauvaises, monseigneur, mauvaises! rien ne marche,...tout d‚g‚nŠre.
Morbleu! nous sommes des conspirateurs … l'eau rose.

LE DUC DE GUISE

Comment cela?

CRUCE

Eh! oui...Nous perdons le temps en fadaises politiques; nous courons
de porte en porte pour faire signer l'Union.  Par saint Thomas! vous
n'avez qu'… vous montrer, monsieur le duc; quand ils vous regardent,
les huguenots sont de la Ligue...

LE DUC DE GUISE

Est-ce que votre liste?...

CRUCE

Trois ou quatre cents z‚l‚s l'ont sign‚e; cent cinquante politiques y
ont mis leur parafe; une trentaine de huguenots ont refus‚ en faisant
la grimace...Quant … ceux-l…, morbleu! j'ai fait une croix blanche
sur leur porte, et, si jamais l'occasion se pr‚sente de d‚crocher ma
pauvre arquebuse qui est au repos depuis six ans...Mais je n'aurai
pas ce bonheur-l…, monseigneur; les bonnes traditions se
perdent...Tˆte-Dieu! si j'‚tais … votre place...

< < Previous Page     Next Page > >



Other sites:

db3nf.com screen-capture.net floresca.net simonova.net flora-source.com flora-source.com sourcecentral.com sourcecentral.com geocities.com